Témoignages

Lire le témoignage de Joël Freymond

Je m'appelle Joël Freymond,

Je suis dessinateur architecte de formation.

Sans arrêt un crayon à la main prêt à dégainer pour dessiner, c'est tout naturellement qu'à 32 ans, je me suis tourné vers l'animation 2D en effectuant mon bachelor en dessin animé à l'école Ceruleum.

Je suis aujourd'hui illustrateur indépendant et partage un atelier avec 4 autres professionnels, je travaille sur de nombreux mandats d'illustrations ainsi que dans l'édition.

L'école Ceruleum qui appréciait particulièrement mon coup de crayon m'a proposé d'enseigner en plus de mes activés professionnelles. Comme j'adore enseigner et que mes activités d'illustrateur sont très denses… les journées sont passionnantes !

J'ai fêté cette année mes 40 printemps et j'ai la satisfaction de constater que tout mon univers professionnel tourne autour du dessin; quel bonheur de vivre de sa passion ! Je considère ceci comme un privilège.

Vous pouvez découvrir mon travail et me suivre sur mon blog:
wombatproduct.blogspot.ch

Bien cordialement,

Joël

Lire le témoignage de Sébastien Pridmore

Bonjour,

Je m'appelle Sébastien Pridmore,

J'ai commencé à Ceruleum en 2004 d'abord dans le cadre des ateliers du soir, plaisir aidant, cela m'a conduit à m'inscrire à la Classe "Prépa" de l'Ecole. Ce fut une année de travail intense dans une belle ambiance.

Mon diplôme en poche, j'ai décidé de continuer à Ceruleum, c'était l'occasion de faire un Bachelor en Illustration & bande dessinée que j'ai obtenu en 2008.

Aujourd'hui je suis illustrateur et artiste peintre. Depuis ma première publication "Mila", dans une collection de livres pour la jeunesse, je me suis lancé dans bien d'autres projets. Je travaille actuellement à la réalisation à plusieurs ouvrages en collaboration avec des auteurs de livres pour enfants.

Le deuxième aspect de mon travail est la création de tableaux dans un style que j'ai développé depuis ma sortie de Ceruleum, le "Splash". Mes tableaux sont régulièrement exposés dans divers lieux.

De mon point de vue, Ceruleum est une très bonne école d'art. Nous avons eu la chance d'apprendre avec des professionnels dans plein de domaines différents, de l'illustration au graphisme et ce, dans une ambiance conviviale.

Ce fut une très bonne expérience!

Sébastien Pridmore

www.spridmore.ch

Lire le témoignage de Anthony Rodrigues

Je m'appelle Anthony Rodrigues,

J'ai connu Ceruleum en 2011. Je m'étais inscrit aux stages de Pâques alors que j'étais encore à l'école obligatoire et je prévoyais déjà de me diriger dans un domaine artistique. C'est en terminant ce stage de quatre jours que j'ai finalement trouver l'endroit et la voie dans la quelle je voulais me diriger.

Je suis retourné par la suite aux portes ouvertes 2012, pour m'informer amplement sur Ceruleum. J'ai rencontré les professeurs, les élèves et après avoir discuté avec ces derniers j'étais d'autant plus motivé de m'inscrire dans cette fabuleuse école!

En 2012, à la fin de ma scolarité obligatoire, je me suis donc inscrit en classe préparatoire. C'est au long de cette année là que j'ai découvert l'ambiance chaleureuse et motivante de Ceruleum.

Durant cette année j'ai touché à une palette très variée de branches me permettant d'améliorer et d'élargir ma vision des choses pour ainsi me perfectionner dans le domaine qui m'intéressent et plein d'autres. Les professeurs, étant des professionnels, sont systématiquement à l'écoute et sont prêts à nous aider à n'importe quel moment!

Cette classe préparatoire est un passage que je conseille pour tous ceux en quête de savoir et de pratique.

Elle m'a été d'une aide très précieuse et c'est donc pour cela que je m'inscris désormais au Bachelor de dessin animé de Ceruleum pour ainsi tenter d'exaucer mon souhait depuis tout petit, devenir Animateur… !

Anthony Rodrigues

Lire le témoignage de Leha van Kommer

Je m'appelle Leha van Kommer.

A l'époque, je voulais être graphiste ou alors designer. Je n'étais pas vraiment décidée du métier que je voulais exercer, mais une chose était sûr, je voulais faire quelques chose d'artistique.

Étant à l'étranger, il était difficile pour moi de m'inscrire dans une école en Suisse, par chance mes parents qui étaient eux sur place, ont découvert Ceruleum et m'ont encouragé à suivre la classe préparatoire aux arts visuels.

Cette année a été pour moi passionnante et révélatrice. J'ai réalisé que je voulais faire de mon avenir, l'illustration. C'est un métier où on se livre totalement dans nos dessins, chacun d'eux révèlent un bout de nous-même. J'ai donc poursuivi ma formation à Ceruleum en tant qu' illustratrice.

J'ai terminé celle-ci avec succès. J'ai d'abord travaillé pour des mandats tous aussi intéressants les uns que les autres. J'ai par exemple illustré des cd, un jeu de cartes, des recettes de cuisine,...

Et à peine deux ans après avoir fini Ceruleum, j'ai eu la chance de pouvoir éditer mon premier livre jeunesse. En sortant ''Hänsel et Gretel'', c'est un rêve qui devient réalité !

J'ai déjà la tête remplie de nouveaux projets de livres jeunesse.

Mon blog :lehak.blogspot.com

Lire le témoignage de Gabriel Sonderegger

J'ai suivi la formation du Bachelor en illustration puis de Master de réalisateur en film d'animation à Ceruleum. L'expérience fût réellement intéressante car la formation m'as permis de toucher à des domaines très variés et d'apprendre certaines bases essentielles à toute production de films d'animation, comme la rigueur et le travail d'équipe.

Depuis lors, j'ai travaillé sur plusieurs films d'animation en tant que décorateur ou encore color key artist puis plus récemment dans le studio d'animation et de jeu vidéo que j'ai co-fondé avec plusieurs anciens élèves de Ceruleum, Sunnyside Games.

www.sunnysidegames.ch

Lire le témoignage de Kevin Crelerot

Je m'appelle Kevin Crelerot.

J'ai depuis toujours beaucoup dessiné, avancé dans l'idée de faire un métier artistique.

Plusieurs personnes m'ont bien vite fait la morale comme quoi, partir dans un métier de dessinateur était très dur. Ayant pris peur, j'ai commencé une formation de graphiste pour rester dans quelque chose d'artistique. Après deux ans je me suis vite rendu compte que ça ne me suffisait pas, ce que je voulais, c'était dessiner, être libre d'étaler mon cerveau sur ma feuille, chose peu possible dans le graphisme car, beaucoup de codes sont instaurés et la créativité y est donc limitée d'après moi.

J'ai alors découvert l'école Ceruleum par un ami qui y faisait une formation. Voyant ce qui s'y produisait, c'est un rêve qui s'est installé en moi, il me fallait entrer dans cette école. J'ai alors arrêté le graphisme pour tenter l'aventure à Ceruleum. Dure décision que de changer en cours de chemin mais c'est très vite et sans le moindre regret que mes doutes sur ce que je voulais faire à l'avenir se sont dissipés. De super professeurs, une bonne ambiance et des cours indispensables font l'alchimie de cette école. Là-bas, c'est à vue d'oeil que l'on sent son niveau augmenter ce qui donne une motivation et une confiance pour la suite.

C'est, bachelor en poche, que je suis sorti l'année passée. Je travaille actuellement sur divers projets, un jeu de carte, la décoration d'un bar lié au jeu vidéo, plusieurs expositions, ainsi qu'une BD participative aux côtés de grands noms de la BD (à sortir) A cela s'ajoutent divers mandats de différents horizons et ce n'est que le début. Du travail dans ce milieu il y en a, à nous de nous donner les moyens.

Kevin Crelerot

Mon blog : http://krevelok.blogspot.ch/

Lire le témoignage de Bruno Jansson

Je m’appelle Bruno Jansson et j’ai fait ma classe préparatoire à Ceruleum.

A l’époque, j’étais dans le flou concernant mon avenir et mes études. Avant d’y étudier, je ne savais pas que j’avais des qualités artistiques ou créatrices, je me voyais plus comme un technicien. En un an j'ai beaucoup appris sur moi-même, sur le monde de la création et sur l’artiste qui sommeillait en moi.

Mon diplôme prépa en poche, je fus accepté à l’Ecal en design industriel mais pour des raisons personnelles je n’y ai pas fait plus d’un an. Par la suite, ça m’a pris du temps mais j’ai trouvé ma voie. J'ai postulé et été accepté dans une école en Suède spécialisée en "Lighting Design", je suis maintenant consultant en luminaire et je m’occupe de la planification de la lumière au niveau architectural, un métier qui demande de la créativité et de la technique.

Ce que j'ai appris à Ceruleum m’a vraiment aidé à devenir la personne que je suis aujourd’hui !

www.bruno-jansson.com

Lire le témoignage de Oana Lacroix

Je m'appelle Oana Lacroix et j'ai réalisé mon rêve d'enfance, c'est-à-dire devenir dessinateur de dessins animés. Comment ai-je réussi? Grâce à la formation de dessin animé à l'école Ceruleum, en obtenant mon Bachelor. A l'âge de onze ans, j'ai eu un déclic en regardant un épisode de manga que j'aimais bien et c'est alors que j'ai décidé de faire du dessin animé. Un rêve très particulier surtout pour quelqu'un qui vient des montagnes suisses.

A 15 ans, j'emménageais à Florence pour étudier le dessin et l'histoire de l'art. Mon diplôme italien en poche, je rentre en Suisse, à 18 ans, dans l'espoir de trouver une formation qui se rapproche le plus possible du dessin animé. Après un mois de recherches, ma mère tombe sur une annonce intéressante dans le journal qui justement proposait une formation dans le dessin animé "pur et dur".

Ceruleum est l'école d'art dont je rêvais depuis longtemps. Durant 3 ans j'ai beaucoup travaillé. Mon niveau de dessin a fait un énorme bond, mais pas que le dessin, ma sensibilité artistique aussi, surtout au niveau des couleurs.

J'ai décidé ensuite d'enchaîner avec un Master et ce toujours à Ceruleum, où je me sentais bien. Avec 2 autres collègues du Master nous avons décidé de s'allier dans la réalisation d'un court-métrage pour perfectionner notre technique. "Adam's bad Christmas" est né de notre alliance! Un périple qui dure encore en ce moment, car une vraie production de dessin animé ça prend du temps ! …

Ces deux ans de Master m'ont beaucoup appris, notamment dans l'écriture de scénario et travailler avec mes collègues a été très stimulant, nous sommes très fiers du travail réalisé.

Alors que je suis en train de finir mon travail de Master j'ai reçu deux propositions d'emploi, l'une d'une maison de production de films d'animation et l'autre dans le domaine du jeux video. Je vais commencer à travailler au mois de mai et ce sera chez Nadasdy film.

J'ai constaté avec bonheur qu'avec un diplôme en dessin animé de Ceruleum, j'ai pu trouver du travail en Suisse, mais être animateur c'est aussi la possibilité de bouger et d'aller faire de nouvelles rencontres dans d'autres studios d'animation aux quatre coins de la terre…